IHPE – Defi Epigenetique

DEFI TRANSVERSAL
« Poids relatif de la génétique et de l’épigénétique dans l’évolution adaptative»
Responsable : Christoph GRUNAU

 rond-GB

Résumé
Programme GenEpi
Liens utiles
Contacts
RESUME
Depuis la découverte de l’ADN comme base de l’hérédité génétique, l’information véhiculée par elle était considérée comme seule source des variants phénotypiques héritables. Cependant, l’épigénétique, à savoir l’ensemble des modifications héritables de l’expression du génome héritables par voie non-génétique, a émergé dans les dernières années comme une discipline incontournable pour la compréhension des processus biologiques. Les avancées extraordinaires des techniques de séquençage permettent aujourd’hui l’analyse conjointe des génomes, épigénomes et transcriptomes dans toute leur complexité. Ces technologies sont devenues accessibles à des équipes qui n’utilisaient pas couramment la biologie moléculaire classique donnant ainsi un nouvel élan aux recherches qui visent à élucider les inter-relations entre gène-environnement-phénotype dans des processus d’adaptation et d’évolution. La découverte de l’épigénome, et la caractérisation de sa dynamique, sont en train de bouleverser profondément notre vision des mécanismes de l’hérédité et de l’adaptation.
Il ne s’agit pas aujourd’hui de la question est ce que l’évolution adaptative repose sur l’information génétique ou épigénétique, mais d’évaluer le poids relatif dans des différents systèmes biologiques.
PROGRAMME GENEPI
Projets financés en 2017
* GenEpi 01/2017 : cofinancement d’un système d’épigénótypage et génotypage automatisé (IP-Star pour banques ChIP-Seq, MeDIP-Seq, RNA-Seq et gDNA-seq)
Projets financés en 2016
* GenEpi 01/2016 – Implication des modifications d’histones dans la réponse environnementale de de l’huitre creuse Crassostrea gigas.
Céline Cosseau, Manon Fallet, Cristian Chaparro, Jean-Michel Escoubas, Christoph Grunau
* GenEpi 02/2016 Implication de l’épigénétique dans le support cellulaire de la mémoire immunitaire chez Biomphalaria glabrata.
Benjamin Gourbal, Silvain Pinaud, Cristian Chaparro, Céline Cosseau, David Duval
Projets financés en 2015
* GenEpi 01/2015 – Rôles respectifs de la génétique et de l’épigénétique dans l’adaptation du parasite Schistosoma mansoni à des hôtes intermédiaires d’origines géographiques différentes (porteur de projet : Roquis D.)
Publication: Roquis D., Rognon A., Chapparo C., Boissier J., Arancibia N., Cosseau C., Parrinello H., Grunau C. (2016). Frequency and mitotic heritability of epimutations in Schistosoma mansoni. Molecular Ecology, 25 : 1741-1758. (https://hal-sde.archives-ouvertes.fr/hal-01311089)
* GenEpi 02/2015 – Etude des BgMiRNAs (porteur de projet : Duval D.)
* GenEpi 03/2015 – Etude épigénétique comparative de deux variants chronotypiques de Schistosoma mansoni (Porteurs de projet : Moné H. & Mouahid G.)
* Poster ESEB 2017 : Moné et al. Histone acetylation modifications in the circadian shedding rhythm of Schistosoma mansoni cercariae (https://www.eventure-online.com/eventure/public/publicAbstractView.form?id=329146&congressId=12607&from=result)
LIENS UTILES
RTP 3Epigénétique en Ecologie et Evolution: http://rtp-3e.wix.com/rt3e
Proposition de formation « Epigenetics: DNA methylation and bisulfite treatment » CNRS Formation Entreprises
 CONTACTS
Christoph Grunau (Equipe EcoEvI) christoph.grunau@univ-perp.fr