IHPE – KINCAID-SMITH Julien

 
portrait-Kincaid-SmithIHPE UMR 5244
Université de Perpignan via Domitia
52 Avenue Paul Alduy
F-66860 Perpignan Cedex
Tel +33(0)4-68-66-21-85
Fax +33(0)4-68-66-22-81
email : julien.kincaid-smith@univ-perp.fr
rond-GB
GRADE : Doctorant (CV français anglais)
ENCADRANTS : Jérôme BOISSIER & Eve TOULZA
EQUIPE : ECOEVI
RESEAUX SOCIAUX SCIENTIFIQUES (cliquer sur le logo)   ResearchGate
SUJET DE THESE :
Modification des traits d’histoire de vie au cours de l’hybridation et analyse des mécanismes moléculaires sous-jacents chez les parasites plathelminthes du genre Schistosoma
MOTS CLES :
Schistosoma, Parasite, Adaptation, Vigueur hybride, Spectre d’hôtes, Empreinte génomique, Transcriptomique
PROJET DE THESE :
La bilharziose (ou schistosomose) représente la 2nde endémie parasitaire humaine après le paludisme et sévit habituellement en zones tropicales et subtropicales, principalement en Afrique. Près de 800 millions de personnes sont à risques, 250 millions sont atteintes et il y a plus de 200 000 décès par an.
Récemment, suite à l’émergence de cette maladie dans la rivière du Cavu en Corse du Sud et à l’identification d’une forme hybride du parasite (originaire du Sénégal), nous nous intéressons à ces phénomènes d’hybridation entre espèces de schistosome notamment S.bovis et S.haematobium et les conséquences de ces hybridations en terme de fitness du parasite (Virulence, Spectre d’hôte, Fécondité).
Nous allons étudier, en plus de la « Souche Corse », d’autres souches de terrain, et recréer au laboratoire des hybrides avec différents niveaux d’introgression génomique. Nous allons comparer ces hybrides aux formes parentales pour identifier des modifications de traits d’histoire de vie, mais aussi grâce aux outils de nouvelle génération de séquençage (NGS), identifier les mécanismes moléculaires à la base de ces modifications (Différentiel d’expression, Empreinte parentale, Conflits alléliques, Introgressions).
Ces questions sont d’une importance majeure dans le contexte des changements globaux actuels qui favorisent la modification des aires de répartition des parasites et leurs vecteurs, pouvant aboutir à l’émergence de nouveaux pathogènes hybrides
CURSUS :
2015 : Master 2 Recherche Biologie Intégrée : Molécules, Populations et Développement Durable (BIMoPoDD) ; Option Génomique Environnementale. (UPVD). Major de promotion, Mention TB.
2014 : Master 1 Biologie intégrée : Molécules, Populations et Développement Durable (BIMoPoDD) (UPVD).
2010-13 : Licence de Biologie et Écologie (UPVD).
2009 : Baccalauréat technologique Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant (Bordeaux).
DERNIERES PUBLICATIONS : 
- Kincaid-Smith, J., Toulza, E., Boissier, J. 2016. La bilharziose en Corse : de la génétique parasitaire aux aspects environnementaux. Bulletin de Veille Sanitaire, 20: 4-5
– Boissier J., Kincaid-Smith J., Berry A., Allienne J.-F., Fillaux J. & Toulza E. 2015. Changements globaux et infections parasitaires a mollusques vecteurs – Un schistosome hybride atteint l’Europe. [Global changes and snail-borne disease: an hybrid schistosome reaches Europe]. Médecine/Sciences, 31: 962-964