IHPE – LOPEZ JOVEN Carmen *

 
HeleneIHPE UMR 5244
Université de Perpignan via Domitia
52 Avenue Paul Alduy
F-66860 Perpignan Cedex
Tel +33(0)4-68-66-21-84
Fax +33(0)4-68-66-22-81
email: mone@univ-perp.fr
rond-GB
SITUATION ACTUELLE Postdoctorat, Universidad Austral de Chile, Valdivia, CHILI
 
SITUATION AU LABORATOIRE: Post-Doctorante Ifremer 2013-2015
EQUIPE MIMM
RESEAUX SOCIAUX SCIENTIFIQUES (cliquer sur le logo)  ResearchGate
DOMAINE D’EXPERTISE-RECHERCHE :
Depuis 2007, j’étudie les espèces pathogènes de Vibrio présentes dans les écosystèmes marins. J’ai réalisé mon doctorat à l’Institut de recherche et technologie agroalimentaires (IRTA-SCR, Espagne) où J’ai isolé et caractérisé des espèces de vibrio pouvant être à l’origine de zoonose, dans des mollusques bivalves d’intérêt commercial. J’ai plus particulièrement étudié l’épidémiologie et la survie de Vibrio parahaemolyticus dans ces mollusques. En 2012, après l’obtention de mon doctorat, j’ai réalisé un premier post doctorat à l’Université de Valence (Espagne) sur l’évaluation de l’huitre creuse Crassostrea gigas comme un potentiel réservoir de Vibrio vulnificus, un pathogène humain de l’environnement. J’ai ensuite rejoint l’équipe RIME du laboratoire Ecologie des Systèmes marins côtiers (Ecosym) à Montpellier (France) pour réaliser un second post doctorat de 18 mois. Mon travail se focalise sur l’identification des réservoirs potentiels des vibrios pathogènes de l’huitre C. gigas dans la lagune de Thau (projet Ec2CO 2013-2014, INTER-VIBRIO).
DISTINCTION/PRIX :
– Prix national de recherche pour la meilleure thèse de doctorat en microbiologie et immunologie par l’Académie Royale des Médecins de l’Espagne et parrainée par Laboratorios Ovejero (2013)
CURSUS :
2012 – Doctorat de Microbiologie, Pathologie animale, Santé publique et l’Épidémiologie (Université de Saragosse, Espagne). “Excellent Cum Laude” et mention Européenne
2012 – Licence Universitaire de Sciences et Techniques des Aliments (Université de Saragosse, Espagne)
2006 – DEA (Université de technologie de Saragosse, Espagne)
2004 – Master en psychopédagogie. Spécialisation en sciences de l’éducation (Université de Saragosse, Espagne)
2003 – Licence Universitaire de Biologie (Université de Valencia, Espagne)
PUBLICATIONS A L’IHPE : lien
PUBLICATIONS HORS IHPE :
Lopez-Joven C, Roque A., Furones M.D., Giménez Papiol G. 2014. In: Shellfish: Human Consumption, Health Implications and Conservation Concerns. Chapter 7: Biological Risks Related to Shellfish Consumption. NOVA Science Publishers, Inc. ISBN: 978-1-63321-195-7
Lopez-Joven C, Ana Roque, Josu Pérez-Larruscain, Imanol Ruiz-Zarzuela, M. Dolores Furones, Ignacio de Blas. Uptake and retention of Vibrio parahaemolyticus in a cohabitating population of Ruditapes decussatus and Ruditapes philippinarum under experimental conditions. Current Microbiology. 2013;67(1):36-40
Lopez-Joven C, de Blas I, Ruiz-Zarzuela I, Furones MD, Roque A. Experimental uptake and retention of pathogenic and nonpathogenic Vibrio parahaemolyticus in two species of clams: Ruditapes decussatus and Ruditapes philippinarum. Journal of Applied Microbiology. 2011;111(1):197-208
Lopez-Joven C, Ruiz-Zarzuela I, de Blas I, Furones MD, Roque A. Persistence of sucrose fermenting and nonfermenting vibrios in tissues of Manila clam species, Ruditapes philippinarum, depurated in seawater at two different temperatures. Food Microbiology. 2011;28(5):951-956
Suffredini E, Lopez-Joven C, Maddalena L, Croci L, Roque A. Pulsed-Field Gel Electrophoresis and PCR characterization of environmental Vibrio parahaemolyticus strains of different origins. Applied and Environmental Microbiology. 2011;77(17):6301-6304
Roque A, Lopez-Joven C, Lacuesta B, Elandaloussi L, Wagley S, Furones MD, Ruiz-Zarzuela I, de Blas I, Rangdale R, Gomez-Gil B. Detection and identification of tdh– and trh-positive Vibrio parahaemolyticus strains from four species of cultured bivalve molluscs on the Spanish Mediterranean Coast. Applied and Environmental Microbiology. 2009;75(23):7574-7577