IHPE – STENGER Pierre-Louis*

IHPE UMR 5244
Université de Montpellier
Place Eugène Bataillon CC 80
F-34095 Montpellier Cedex 5
Tel +33(0)4-67-14-37-26
Fax +33(0)4-67-14-46-22
email: Pierre.Louis.Stenger@ifremer.fr
rond-GB
GRADE :Doctorant (CV  français) THESE SOUTENUE EN NOVEMBRE 2019
ENCADRANTS : Jérémie VIDAL-DUPIOL & Serge PLANES (France) & Céline REISSER & Chi-Long KY (Polynésie)
ECOLE DOCTORALE :469 – Ecole doctorale du Pacifique
EQUIPE MIMM
RESEAUX SOCIAUX SCIENTIFIQUES :
Orcid
Researcher ID
et Publons
ID-HAL
ou CV-HAL
Research Gate
Scopus
Preview
Academia
Google Scholar
Linked In
Twitter
Lien
--
Lien
Lien
Lien
Lien
Lien
Lien
SUJET DE THESE  (soutenance le 27 novembre 2019 en Polynésie Française) :
Plasticité et diversité chromatique de l’huître perlière Pinctada margaritifera var. cumingii: exploration du tryptique Phénome, Génome et Épigénome
MOTS CLES :
Plasticité ; Diversité ; Phénotype ; Couleur ; Huître perlière ; Transcriptomique ; Génomique des populations ; Épigénomique
PROJET DE THESE :
L’huître perlière, Pinctada margaritifera (Linnaeus, 1758), constitue la 2nd ressource économique de la Polynésie Française. C’est un des seuls bivalves exprimant une gamme aussi variée de couleur de coquille interne, et par corrélation, de couleur de perle. Cette variabilité phénotypique est en partie sous contrôle génétique, mais est également sous influence environnementale. Dans ce contexte, cette thèse permettra d’identifier : 1) les gènes exprimés lors de la formation de coquilles de couleurs contrastées ; 2) les variants génétiques responsables de l’expression de ces couleurs ; 3) les mécanismes contrôlant l’expression de la plasticité chromatique en réponse à l’environnement. Outre l’importance de ces résultats pour la perliculture, cette thèse favorisera l’émergence d’un nouveau modèle biologique pour l’étude pluridisciplinaire de la pigmentation.
DISTINCTION, PRIX :
– 1er prix, Doctoriales du Pacifique (2016)
CURSUS :
2017-présent Doctorat (Université du Pacifique)
2016- Master Gestion de l’Environnement Marin Coloration Recherche” (Université de la Rochelle)
2014- Licence Biologie et Ecologie Marine (Université de la Rochelle)
2011- Baccalauréat Série S
PUBLICATIONS A L’IHPE : lien
PUBLICATION HORS IHPE :
Breitwieser, M., Viricel, A., Churlaud, C., (…), Stenger, P. L., (…) & Thomas-Guyon, H. (2017). “First data on three bivalve species exposed to an intra-harbour polymetallic contamination (La Rochelle, France).” Comparative Biochemistry and Physiology Part C: Toxicology & Pharmacology, 199: 28-37.