IHPE – SAVASSI Boris

IHPE UMR 5244
Université de Perpignan via Domitia
52 Avenue Paul Alduy
F-66860 Perpignan Cedex
Tel +33(0)4-68-66-20-50
Fax +33(0)4-68-66-22-81
email : ae-segnito-boris.savassi@univ-perp.fr

GRADE : post-doctorant UPVD sur bourse MOPGA
EQUIPE : MIA

CV à télécharger (pdf)

RESEAUX SOCIAUX SCIENTIFIQUES :

OrcidResearcher ID
et Publons
ID-HAL
ou CV-HAL
Research GateScopus
Preview
AcademiaGoogle ScholarLinked InTwitter
LienLien-LienLienLien-LienLien

DOMAINE D’EXPERTISE :
Je travaille principalement sur les Bilharzioses humaines et animales. Je m’intéresse aux flux de ces pathogènes dans les différents compartiments de leurs cycles de vie à travers les hôtes vertébrés (Humain, rongeur ou bétail) ou invertébrés (mollusque vecteur) infectés, et aux morbidités induites à l’hôte Humain. À partir des méthodes de la parasitologie, de l’écologie de la transmission et de la biologie moléculaire, mes travaux dans un premier temps, s’étaient focalisés sur le niveau d’hybridation entre les souches de schistosome humaine et animale avec comme ligne de mire de déterminer le niveau d’implication des rongeurs et des bovins dans la transmission en condition naturelle des hybrides de schistosome à la population humaine. Actuellement, grâce à des outils de l’échographie, de biochimie, de génomique des populations, de génétique humaine et de l’immunologie, je m’intéresse avec des collaborateurs français, à faire le lien entre l’hybridation des pathogènes de la bilharziose-la diversité génétique-la sensibilité de l’hôte Humain et la morbidité dans les infections causées par les hybrides de ces pathogènes. Par l’étude de ces liens, j’essaie de comprendre l’implication des facteurs de la génétique du parasite et de la génétique de l’hôte sur la sévérité de l’infection causée par les hybrides de schistosome responsable de la bilharziose urogénitale.

CURSUS :
2022 Chercheur post-doctoral (IHPE Perpignan)
2020
Doctorat de Parasitologie (co-tutelle Université de Perpignan en France et Université d’Abomey-Calavi au Bénin)
2016 Master 2 en Sciences de la Vie à l’Université d’Abomey-Calavi, Bénin : Biologie Cellulaire-Immunologie, parcours Parasitologie.
2013 Maîtrise ès-Sciences Naturelles à Université d’Abomey-Calavi, Bénin.
2011 Licence ès-Sciences Naturelles Université d’Abomey-Calavi, Bénin.
2008 Baccalauréat, Série scientifique (D) au Bénin.

PUBLICATIONS A L’IHPE :
Savassi B. A. E. S., Dobigny G., Etougbétché J. R., Avocegan T. T., Quinsou F. T., Gauthier P., Ibikounlé M., Moné H. & Mouahid G. 2021. Mastomys natalensis (Smith, 1834) as a natural host for Schistosoma haematobium (Bilharz, 1852) Weinland, 1858 x Schistosoma bovis Sonsino, 1876 introgressive hybrids. Parasitology Research: 1-16.

Savassi B. A. E. S., Mouahid G., Lasica C., Mahaman S. K., Garcia A., Courtin D., Allienne J. F., Ibikounlé M. & Moné H. 2020. Cattle as natural host for Schistosoma haematobium (Bilharz, 1852) Weinland, 1858 x Schistosoma bovis Sonsino, 1876 interactions, with new cercarial emergence and genetic patterns. Parasitology Research 119 (7) : 2189-2205