Les maladies tropicales négligées
(« Neglected tropical diseases » – NTD), représentent un groupe hétérogène de maladies infectieuses qui sont endémiques dans les régions tropicales et subtropicales. Ces maladies affectent plus d’un milliard de personnes et coûtent des milliards d’Euros chaque année aux économies en développement. Les populations vivant dans la pauvreté, sans assainissement d’eau adéquat et en contact étroit avec les vecteurs infectieux, ainsi que les animaux domestiques et le bétail sont les plus touchées.
Nous nous concentrons sur les maladies transmises par les mollusques, principalement la Schistosomiase, dans le but d’éradiquer cette NTD. Nous étudions la biologie, l’écologie et l’évolution du parasite et contribuons à sa surveillance et à son contrôle dans les populations humaines et animales, ainsi que chez les escargots d’eau douce qui servent d’hôte intermédiaire. Nous développons nos recherches en Europe, en Afrique de l’Ouest et dans les régions d’Afrique de l’Est / Asie.
L’aquaculture, fournit 80.4 millions de tonnes de fruits de mer de 175 espèces d’invertébrés marins, principalement des crustacés et des mollusques. Elle produit également des composés à haute valeur ajoutée, comme les perles. La durabilité de la conchyliculture est actuellement menacée par les épidémies qui se sont propagées dans le monde entier.
Nous nous concentrons principalement sur les cultures de moules, d’huîtres et d’huîtres perlières. En démêlant les déterminants microbiens, hôtes et environnementaux des maladies périssables et en développant des stratégies innovantes de prévention et de contrôle des maladies, nous visons à fournir des outils pour des types d’aquaculture respectueux de l’environnement.
Les récifs coralliens, sont des écosystèmes importants et complexes. Ils représentent des points chauds de la biodiversité, qui abritent plus de 900 000 espèces. Ils sont également au coeur de l’économie de nombreux pays et fournissent des services écosystémiques importants. Le blanchissement des coraux induit par le stress, un phénomène dans lequel la symbiose mutualiste entre l’hôte du polype corallien et ses algues unicellulaires endosymbiotiques est perturbé, peut entraîner la mort de colonies entières.
Nos objectifs sont d’identifier les acteurs clés de la résistance au blanchissement et de fournir aux parties prenantes les outils d’aide à la gestion des récifs.
Mots clés : environnement – climat – écologie – évolution – adaptation – émergence – résistance – génétique – épigénétique – microbiomes