IHPE – TOULZA Eve

EveIHPE UMR 5244
Université de Perpignan via Domitia
52 Avenue Paul Alduy
F-66860 Perpignan Cedex
Tel +33(0)4-68-66-21-87
Fax +33(0)4-68-66-22-81
email: eve.toulza@univ-perp.fr
rond-GB
GRADE : Maître de Conférences Université de Perpignan Via Domitia-CNRS
EQUIPE : ECOEVI
RESPONSABILITE :
Co-Responsable du défi transversal « Dynamique de l’holobionte et fitness »
Co-Responsable du plateau NGS de la plateforme Bio-Environnement
RESEAUX SOCIAUX SCIENTIFIQUES :

Orcid

Research Gate

HAL cv ou id

Google Scholar

Researcher Id

Academia

Publons

Scopus Preview

Linked In

Twitter
LienLien--LienLienLienLienLienLien
DOMAINE D’EXPERTISE-RECHERCHE :
Je souhaite développer un projet de recherche intégratif sur l’effet de l’environnement (biotique et abiotique) sur l’évolution des génomes et la plasticité phénotypique. Mes approches sont transversales, situées à l’interface entre bioinformatique, écologie et évolution.
Depuis mon arrivée au laboratoire, ma recherche s’est focalisée sur différents aspects de la plasticité phénotypique. Concernant les interactions hôtes/parasites, j’utilise la génomique comparative « populationnelle » (pool-sequencing) pour mieux comprendre l’origine d’un nouveau chronotype nocturne de Schistosoma mansoni, inédit dans cette espèce, ainsi que les bases moléculaires de la modification comportementale ayant entrainé un changement d’hôte. Je m’intéresse également aux variations phénotypiques chez les hybrides et aux mécanismes moléculaires sous-jacents.
Je participe par ailleurs à l’étude de la dynamique de l’holobionte corallien (formé de l’hôte cnidaire, des algues symbiotiques et du microbiote) en réponse à un stress thermique, ainsi que celle de l’huître et de son microbiote associé au cours de la pathogenèse. La réponse de ces organismes est étudiée à la fois au niveau du transcriptome du macroorganisme hôte et de la dynamique des communautés microbiennes associées, et ceci à différentes échelles.
DISTINCTIONS
Chaire d’excellence CNRS 2012-2017
CURSUS :
2012-présent Maître de Conférences (Chaire Université de Perpignan via Domitia- CNRS)
2009-2012 Post-Doctorat CNRS (Observatoire Océanologique de Banyuls sur Mer, Unité Biologie Intégrative des Organismes Marins)
2008-2009 Post-Doctorat CNRS (Université de Montpellier II, Laboratoire Ecosystèmes Lagunaires)
2006-2008 Assistante Hospitalo-Universitaire (Hopitaux de Toulouse, Unité Différentiation Epidermique et Autoimmunité)
2006 Doctorat (Université de Montpellier II)
2001-2002 DEA Biologie moléculaire, Cellulaire et du Développement (Université de Toulouse III)
PUBLICATIONS au labo avec Facteur d’Impact: lien
PUBLICATIONS hors labo ou sans Facteur d’Impact:
– Brener-Raffalli K., Vidal-Dupiol J., Adjeroud M., Rey O., Romans P., Bonhomme F., Pratlong M., Haguenauer A., Pillot R., Feuillassier L., Claereboudt M., Magalon H., Gélin P., Pontarotti P., Aurelle D., Mitta G. and Toulza E. (2018) Gene expression plasticity and frontloading promote thermotolerance in Pocilloporid corals. BioRxiv 398602 + soumis PCI in Ecology
– Clerissi C., de Lorgeril J., Petton B., Lucasson A., Escoubas J.M., Gueguen Y., Mitta G. and Toulza E. (2018) Diversity and stability of microbiota are key factors associated to healthy and diseased Crassostrea gigas oysters. BioRxiv
– Kincaid-Smith J., Tracey A., Augusto R., Bulla I., Holroyd N., Rognon A., Rey O., Chaparro C., Oleaga A., Mas Coma S., Allienne J.F., Grunau C., Berriman M., Boissier J. and Toulza E. (2018) Whole genome sequencing and morphological analysis of the human-infecting schistosome emerging in Europe reveals a complex admixture between Schistosoma haematobium and Schistosoma bovis parasites. BioRxiv + The Lancet Infectious Disease
– Portet A., Toulza E., Lokmer A., Huot C., Duval D., Galinier R. and Gourbal B. (2018) Dysbiosis of the Biomphalaria glabrata vector snail microbiota following infection by Schistosoma parasites. BioRxiv
– Pratlong M., Haguenauer A., Brener K., Mitta G., Toulza E., Garrabou J., Bensoussan N., Pontarotti P. and Aurelle D. (2018) Separate the wheat from the chaff: genomic analysis of local adaptation in the red coral Corallium rubrum. bioRxiv: 306456. Recommanded by PCI Ecology
-Kincaid-Smith, J., Toulza, E., Boissier, J. (2016) La bilharziose en Corse : de la génétique parasitaire aux aspects environnementaux. Bulletin de Veille Sanitaire, 20: 4-5